Comment se nourrir durant la grossesse ?

En début de grossesse, lors des trois premiers mois, c’est normal d’avoir des difficultés pour s’alimenter convenablement à cause des maux d’estomac, des nausées, etc. Donc, pendant cette période, les besoins alimentaires changent. Une prise de poids doit être surveillée par une alimentation adaptée et équilibrée selon les inconforts de la femme enceinte. Alors, bien manger durant la grossesse s’impose. Découvrez donc comment bien se nourrir pendant cette période difficile.

Pourquoi bien manger pendant la grossesse ?

Il est essentiel de bien manger durant la grossesse, parce que le corps d’une femme enceinte doit fournir au futur bébé les éléments dont celui-ci a besoin pour se développer Il s’agit des minéraux, des vitamines, des sucres, des bons gras et des protéines. Les besoins en éléments nutritifs et en énergie sont plus importants durant cette période. Des femmes enceintes qui mangent bien pendant leur grossesse assurent la bonne santé du nouveau-né à venir. Des femmes qui se nourrissent bien ressentent, en effet, moins de baisse d’énergie et de fatigue. Elles sont entièrement en bonne santé, ce qui permet à la grossesse de bien se dérouler. Par ailleurs, elles prennent simplement le poids recommandé et ne se retrouvent pas avec des problèmes de poids. Pour plus d’informations, allez sur www.parents-heureux.fr/

Des conseils à suivre pour bien manger durant la grossesse

Il existe plusieurs conseils importants pour une femme enceinte ainsi que pour le bebe à venir. Tout d’abord, ne manquez pas les trois repas par jour recommandés par les nutritionnistes. Puis prenez des goûters lorsque vous avez faim. Il peut s’agir d’une compote de pommes, d’une petite poignée d’amande, d’un verre de lait, de fruit ou d’un petit bol de yogourt. Ensuite, consommez des fruits et légumes variés dont des aliments protéinés et les aliments à grains complets. Tout au long de la grossesse, faites en sorte de voir de nombreuses couleurs dans votre assiette et variez autant que possible votre menu. Pensez aussi à manger de manière régulière. De cette façon, vous pouvez prévenir des baisses d’énergie pendant la journée parce que votre taux de sucre ou de glucose est plus stable dans le sang. En plus, éviter de ne pas manger plus de 12 heures. Ainsi, évitez les régimes et les privations inutiles, car cela risque de vous fatiguer et pourra nuire à la croissance de votre bébé. Enfin, des aliments trop riches en sel, en sucre et en gras sont à éviter. Et privilégiez l’eau quand vous avez soif. Suivez des mesures de précautions pour empêcher les infections alimentaires, comme la toxoplasmose et la listériose.

Les aliments à avantager pendant la grossesse

L’alimentation d’une femme enceinte est fréquemment perturbée par les petits dérèglements comme les vomissements et les nausées. Au premier trimestre, ils sont fréquents. Donc, il faut le fractionner en petits goûters à consommer toutes les 2 heures et évite de tomber dans un grignotage de sucreries qui génère rapidement un déséquilibre alimentaire. D’ailleurs, les dégoûts alimentaires et les envies impétueuses sont à respecter en favorisant des aliments convoités et en proscrivant les objets de dégoût. Tout ça est possible lorsque vous cherchez à bien équilibrer votre alimentation. En cas de troubles digestifs et de brûlures d’estomac, ne laissez jamais votre estomac vide. Mieux vaut fractionner son alimentation. Évitez la moutarde, le café, les épices, le poivre, le thé et surtout, les fibres végétales comme les fruits secs, les légumes secs, l’asperge, les poireaux et les aliments trop acides. Enfin, quand une femme enceinte est constipée, il lui est conseillé de consommer beaucoup de fruits et de légumes frais, des aliments laxatifs comme le jus d’orange et le blé soufflé au petit-déjeuner, des pruneaux et une compote de pomme. Enfin, boire beaucoup d’eau est tout aussi important. 

Quels sont les aliments à éviter lorsqu’on est enceinte ?

La consommation de certains aliments pendant la grossesse peut présenter un risque pour une femme enceinte et surtout pour le nouveau-né. Une alimentation non adaptée peut causer des infections, un accouchement prématuré ou pire : une fausse-couche. Il faut donc toujours éviter de manger des œufs à peine cuits ou crus et des aliments qui en contiennent. Il en est de même pour les légumes et les fruits frais malpropres. Comme la femme enceinte est fragile, elle doit éviter de consommer les fruits de mer et le poisson crus, dont les mollusques et les crustacés comme les palourdes et les huîtres. Le foie n’est pas non plus conseillé parce que même s’il constitue une bonne source de fer, il est trop riche en vitamine A. Les produits laitiers non pasteurisés comme le lait et les fromages provenant du lait cru sont également à éviter. Enfin, la femme enceinte doit aussi éviter de consommer des viandes tranchées, des charcuteries non-séchées, des viandes qui sont à tartiner réfrigérés et les pâtes.

Tenez compte de ces quelques conseils pour mener une grossesse réussie et épanouie jusqu’à la naissance de votre bout de chou.

Comment choisir une chambre de bébé ?
Comment tomber enceinte rapidement