Comment bénéficier des aides de la CAF ?

CAF

La Caisse d’Allocations Familiales ou CAF est une branche de la Sécurité sociale. C’est un organisme qui a pour objectif de réduire les charges des familles en leur versant des allocations ou des financements. Elle offre d’ailleurs de nombreuses aides. Mais comment déterminer si vous êtes éligible ?

Comment obtenir une aide de la CAF ?

Les conditions varient selon le type d’aides et le département. Pour avoir plus de détails, contactez la CAF de votre région. Par exemple, la CAF du Gard est implantée à Nîmes. Pour les démarches d’obtention d’une allocation ou d’un droit, il est possible de se rendre dans les communes de résidence. Toutefois, pour éviter les mauvaises surprises, il convient de prendre un rendez-vous avant de se rendre sur place.

Pour l’ensemble des aides de la CAF, vous devez être un citoyen français (citoyen de l’Espace Économique Européen Eee ou de Suisse) ou justifier d’un droit au séjour (si vous êtes étudiant) et respecter les conditions de ressources. Mais selon les droits ou les allocations, d’autres conditions peuvent s’ajouter. Il est donc conseillé de lire les brochures qui contiennent toutes les informations sur le sujet.

Les pièces justificatives suivantes sont requises : votre carte d’identité, un justificatif de domicile de moins de trois mois, une copie de votre acte de naissance ou un livret de famille. Vous devez envoyer votre dossier au centre CAF de votre région avec le formulaire dûment rempli. Si votre demande d’adhésion est acceptée, vous recevrez un courrier vous informant sur votre identifiant pour vous connecter et le montant que vous percevrez.

Quelles sont les conditions d’éligibilité aux aides au logement ?

Les aides de la CAF sont très variées. Les aides au logement sont les plus prisées. Elles visent à aider les personnes à mieux se loger. L’aide personnalisée au logement ou APL s’adresse aux locataires. Le contrat a fait l’objet d’une convention entre le propriétaire et l’État. Ainsi, l’évolution du loyer, la durée du bail, les conditions d’entretien et les normes de confort sont fixées dès le départ. L’allocation de logement sociale ou ALS concerne les personnes non éligibles à l’APL qui ont des enfants ou des personnes à charge, ou mariées depuis moins de 5 ans. Enfin, l’allocation de logement familiale ou ALF est destiné aux locataires qui ne peuvent bénéficier de l’APL et de l’ALS.

Les conditions ? Le logement doit être votre résidence principale (foyer, hôtel, location meublée ou résidence universitaire) et le propriétaire ne doit avoir aucun lien de parenté avec vous ou votre partenaire. De même, il ne doit y avoir aucun membre de votre foyer rattaché à un parent assujetti à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Vous devez également occuper (ou votre conjoint ou une autre personne à charge) la résidence au moins 8 mois par an et vos ressources ainsi que celles de ceux qui vivent chez vous ne doivent pas dépasser le plafond. Pour plus d’infos, adressez-vous à la caf du gard.

Quelles sont les aides pour les parents ?

Pour alléger les charges des parents, la CAF a mis en place plusieurs aides. Les aides petite enfance et garde visent à aider les familles pour la garde de leurs jeunes enfants. Il peut s’agir d’un complément de libre choix du mode de garde ou d’un complément de libre choix d’activité. Il est possible d’y ajouter des allocations familiales, un complément familial, une allocation de rentrée scolaire, une allocation de soutien familial ou une allocation journalière de présence parentale.

Exemple 1 : L’allocation de soutien familial ou ASF est accordée si vous ne parvenez pas à payer la pension alimentaire de votre enfant. Le plafond est fixé à 115,30 euros par mois.

Exemple 2 : L’allocation Rentrée Scolaire est versée aux familles vers la mi-août pour aider à la préparation des rentrées scolaires des enfants en CP jusqu’à 18 ans. Le montant varie selon l’âge de l’enfant.

Exemple 3 : Pour la garde d’un enfant à domicile, le remboursement dépendra du nombre d’enfants, de votre revenu et de votre situation personnelle. Pour en bénéficier, l’enfant doit être confiée à une nounou à votre domicile au moins 16 heures par mois et âgée de moins de 6 ans. Et vous devez être inscrit à Pôle Emploi ou exercer une activité professionnelle.

Bon à savoir !

Il existe d’autres aides moins connues, mais qui peuvent vous être d’une grande utilité. Les aides vacances par exemple permettent d’aider les familles pour profiter pleinement de leurs vacances en France métropolitaine. Si vous adoptez un enfant ou si vous attendez un bébé, vous êtes éligible à la prime d’adoption ou à la prime de naissance. Pour alléger les dépenses liées au déménagement, n’hésitez pas à demander une prime de déménagement, ou bien un prêt à l’amélioration de l’habitat pour la rénovation de votre logement.

Sur le portail de la CAF, vous pouvez obtenir toutes les informations sur les aides et les droits proposés. Vous pouvez donc faire une simulation pour connaitre vos droits. D’ailleurs, sur ce site, vous pouvez demander directement la prime d’activité et le RSA. Quoi qu’il en soit, chaque aide a ses propres conditions. Les sommes sont versées tous les mois et à terme échu. L’avantage ? Elles ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu.

Où faut-il faire ses courses quand on a une famille nombreuse ?
Quelles sont les aides financières proposées aux familles nombreuses ?