Acheter du matériel de puériculture d’occasion: bonne ou mauvaise idée ?

Lorsque le budget l’oblige, de nombreux parents décident de se tourner vers les accessoires de puériculture d’occasion qui sont caractérisés par un prix abordable. La question qui se pose est celle de savoir si cela constitue une bonne idée ? En effet, il convient de miser sur la qualité pour préserver le bien-être des bébés.

Pourquoi privilégier les auxiliaires de puériculture d’occasion ?

Déjà, il faut comprendre qu’un article d’occasion ne rime pas forcément avec usures et vieilleries. En effet, il est possible de trouver de nombreux articles de puériculture en bon état en achetant parmi les occasions. De surcroît, les matériels de puériculture d’occasion coûtent moins cher que les nouveaux. Pourtant, la qualité reste de mise et l’esthétique demeure au rendez-vous.

L’achat de matériel de puériculture d’occasion est envisageable à condition d’être vigilant sur certains points. En effet, l’accessoire doit s’accompagner de sa notice afin que les parents puissent lire les modalités de montage et d’utilisation du matériel. Il importe aussi d’avoir un maximum de renseignements sur la manière dont l’auxiliaire a été utilisé. Ainsi, s’il comporte des trous, des déchirures ou des fissures, il est mieux de faire une croix sur son achat. Les éléments de sécurité doivent être vérifiés un à un. S’il manque des sangles ou si les attaches ne sont plus vraiment solides, l’achat peut se révéler risqué. Puis, il ne faut pas oublier de vérifier l’année à laquelle l’équipement a été conçu. Cela permet de savoir s’il est toujours conforme aux normes en vigueur.

Dans quelles circonstances éviter les matériels de puériculture d’occasion ?

Pour éviter que bébé ne se blesse, il vaut mieux ne lui acheter que des jouets et équipements neufs. Une poussette d’occasion peut sembler neuve et relookée, mais elle peut avoir servi pendant des années. Ainsi, elle dissimule des usures qui peuvent être à la source de nombreux accidents. En ce qui concerne le siège-auto à titre d’exemple, il est possible que son homologation soit trop ancienne. Dès lors, elle peut être à l’origine de blessures ou d’accidents. Les anciens modèles de coussin d’allaitement contiennent parfois des microbilles libérant des composés organiques néfastes pour le bébé. De même, les tables à langer d’occasion semblent parfois neuves, mais leurs failles peuvent ne se révéler qu’à la chute inopinée de l’enfant.

Privilégier les équipements nouveaux pour bébé

Les matériels de puéricultures neufs sont certes plus coûteux, mais la sécurité est au rendez-vous. Qui plus est, les clients peuvent être certains d’être les premiers à utiliser ces accessoires. Ces équipements respectent les normes et les règlementations en vigueur. Ainsi, les parents seront sûrs d’utiliser des auxiliaires qui ne risquent pas de blesser leur enfant. C’est pourquoi il est plus judicieux de préférer les nouveaux accessoires à ceux proposés par le marché de l’occasion.

Conseils pour choisir sa poussette double ou triple
Comment faire des économies dans le matériel pour jumeaux et triplés ?